Collège Aristide Briand

Collège – Nantes

Loire Atlantique
Sélectionner une page

Classes à Horaires Aménagés Musique ( CHAM )

Les CHAM au Collège

a) Implantation des classes à horaires aménagés

L’ouverture de ces classes s’effectue dans le cadre de la carte scolaire arrêtée par le recteur, après consultation des comités techniques paritaires académiques, conseils académiques de l’éducation nationale, conseils départementaux de l’éducation nationale et après avis du directeur régional des affaires culturelles. L’établissement scolaire retenu devra être choisi en fonction de la proximité de la structure musicale agréée par la direction régionale des affaires culturelles.
Les postes de professeurs d’éducation musicale à pourvoir pour les classes concernées font l’objet d’une notification spécifique dans le cadre du mouvement déconcentré des personnels du second degré

b) Procédure d’admission
Les demandes d’admission dans les classes à horaires aménagés musicales ouvertes dans les collèges sont soumises pour examen à une commission.
La commission s’assurera de la motivation et des capacités des candidats à suivre avec profit la formation dispensée, sur la base de critères qui seront précisés dans la circulaire interministérielle définissant les objectifs et les contenus de l’enseignement musical.
Pour les élèves issus des classes à horaires aménagés musicales de l’école élémentaire, la commission prendra en compte les résultats obtenus à la fin du CM2.
Pour chaque collège concerné, la commission comprend, sous la présidence de l’inspecteur d’académie ou de son représentant :
– le principal du collège d’accueil ;
– le professeur d’éducation musicale concerné ;
– un conseiller pédagogique d’éducation musicale (CPEM) ;
– le responsable de la structure musicale concernée ou son représentant, assisté de deux professeurs ;
– deux représentants des parents d’élèves désignés par l’inspecteur d’académie, directeur des services départementaux de l’éducation nationale, parmi les parents d’élèves siégeant au conseil départemental de l’éducation nationale.
Sur l’avis de la commission, l’inspecteur d’académie affecte les élèves dans le collège concerné.
Le principal procède ensuite à leur inscription dans la classe correspondante.

c) Répartition des enseignements
Conformément au troisième alinéa de l’article 4 de l’arrêté du 31 juillet 2002, l’enseignement musical est dispensé suivant l’organisation globale suivante.
L’enseignement musical dispensé dans les classes à dominante instrumentale ou dans les classes à dominante vocale, est constitué de deux volets qui doivent être mis en relation : une éducation musicale générale et technique et une formation vocale ou instrumentale.
Quelle que soit la dominante choisie, le professeur d’éducation musicale de l’éducation nationale assure au moins deux heures d’enseignement sur le volume global affecté à ce dispositif. L’horaire restant est assuré par les professeurs de l’établissement partenaire. La concertation menée entre les membres de l’équipe pédagogique (professeur d’éducation musicale de l’éducation nationale et professeurs des structures musicales) permet de répartir efficacement les contenus d’enseignement entre les différents enseignants.

d) Horaires et contenus

Classe à dominante instrumentale
Les horaires d’enseignement peuvent être modulés dans les fourchettes précisées ci-dessous :
– 6ème : 5 heures hebdomadaires minimum et 6 heures 30 hebdomadaires maximum ;
– 5ème – 4ème : 5 heures hebdomadaires minimum et 6 heures 30 hebdomadaires maximum ;
– 3ème : 5 heures 30 hebdomadaires minimum et 7 heures hebdomadaires maximum.
Les contenus concernent obligatoirement les domaines suivants :
– éducation musicale générale et technique : entre 2 heures et 3 heures ;
– pratique collective vocale et instrumentale : entre 2 heures et 3 heures ;
– formation instrumentale en groupe restreint : 1 heure.

Classe à dominante vocale
Les horaires d’enseignement peuvent être modulés dans les fourchettes précisées ci-dessous :
– 6ème : 3 heures 30 hebdomadaires minimum et 6 heures 30 hebdomadaires maximum ;
– 5ème – 4ème : 4 heures hebdomadaires minimum et 6 heures 30 hebdomadaires maximum ;
– 3ème : 5 heures hebdomadaires minimum et 7 heures hebdomadaires maximum.
Les contenus concernent obligatoirement les domaines suivants :
– éducation musicale générale et technique : entre 2 heures et 2 heures 30 ;
– chant choral collectif (groupe complet ou fractionné) : entre 1 heure 30 et 3 heures 30 ;
– formation vocale (petits groupes) : entre 0 heure 30 et 1 heure.
La pratique d’un instrument est souhaitable et peut trouver sa place dans ce dispositif. Le travail corporel est inclus dans le cours collectif.

Allégements horaires de l’enseignement général
L’allègement horaire est à répartir sur l’ensemble des disciplines figurant au programme des classes de collège, dont aucune ne doit être supprimée de l’enseignement dispensé aux élèves.
La décision est prise par le chef d’établissement après avis du conseil d’administration.
L’heure obligatoire d’éducation musicale est intégrée dans le contenu spécifique à ces classes à travers les 2 heures minimum assurées par le professeur d’éducation musicale du collège.

En classe de sixième, l’allègement de l’horaire d’enseignement général pourra être de 4 heures maximum, à l’exemple de celui qui avait été retenu par la circulaire de 1986 : l’horaire global de l’élève ne devant pas excéder 26 heures 30.

En classe de cinquième, cet allègement sera porté à 3 heures 30 maximum, l’horaire global de l’élève étant arrêté alors à 27 heures.

En classe de quatrième, l’allègement de l’horaire d’enseignement général sera porté à 3 heures 30 maximum, l’horaire global de l’élève étant fixé à 30 heures.
À compter de la rentrée scolaire 2002 en classe de cinquième et de la rentrée scolaire 2003 en classe de quatrième, l’enseignement musical spécialisé pourra être assimilé à un des itinéraires de découverte mis en place pour tous les élèves scolarisés dans ces classes.En outre, afin d’éviter toute surcharge excessive, les élèves n’auront pas la possibilité de choisir d’option facultative.

En classe de troisième, l’horaire pris en compte pour l’allègement des enseignements tel qu’il a été défini dans l’arrêté du 26 décembre 1996, est de 28 heures 30 pour la classe de troisième à option langue vivante 2 et 27 heures 30 pour la classe de troisième à option technologie. L’allégement sera de 4 h30 au maximum dans ces deux classes.

L’horaire global de l’élève ne devra pas dépasser 31 heures en classe de troisième à option langue vivante 2 et 30 heures en classe de troisième à option technologie.

La souplesse des volants horaires proposés, particulièrement dans le cas des classes à dominante vocale, permet d’accueillir au sein d’un même dispositif des projets éducatifs et artistiques adaptés aux moyens localement disponibles. Dans tous les cas, le développement qualitatif du projet visera à élever le niveau d’exigence et à utiliser alors pleinement l’horaire imparti à ces classes.

Pour en savoir plus :

Conservatoire National de Région de Nantes